Tous les articles par Jean-Baptiste

Comme le disait Joseph Bédier, "le cinéma, c'est un oeil ouvert sur le monde". S'il avait connu l'âge d'or des séries télévisées, sans doute aurait-il eu le même discours, tant ces-dernières ont su évoluer jusqu'à faire jeu égal avec le septième art. Parallèlement, ces deux supports se sont développés, sans jamais que l'un ne nuise à l'autre. Et pour cela, chacun mérite d'être étudié. Je m'appelle Jean-Baptiste, passionné de cinéma et de séries télévisées.
7.5
Le mot de la fin – Psych

Shawn Spencer, un jeune homme drôle et surtout futé, a développé durant son enfance un talent pour remarquer les moindres détails grâce à l’enseignement de son père, ancien policier. C’est ainsi qu’en grandissant, lorsqu’il est confronté à la dure réalité de l’emploi, ne parvenant pas à en trouver un qui lui plaise, il passe le plus clair de son temps à en changer et à donner des « tuyaux » aux inspecteurs de police par l’intermédiaire d’appels téléphoniques. À partir de là s’ensuit un énorme quiproquo : suite aux nombreux « tuyaux » qu’il fournit aux inspecteurs, ces derniers commencent à le suspecter de perpétrer lui-même ces crimes. N’ayant pas d’autre solution pour se sortir de cette situation, il se justifie en prétendant posséder des pouvoirs psychiques de médium. Shawn aidera désormais la police dans ses enquêtes. Il embarque son meilleur ami d’enfance, Burton Guster, pour créer l’agence « Psych ». Ils vont alors tenter de résoudre chaque affaire en utilisant ses dons d’observation, camouflés en visions envoyées par des esprits. Gus est moins téméraire que Shawn et tous les deux se disputent souvent pour des détails pour le meilleur comme pour le pire…

4.5
Le mot de la fin – Dexter

Cette chronique étant nouvelle, je tiens en premier lieu à en expliquer le but. Chaque billet contiendra l’analyse d’une série achevée et dont la diffusion est terminée. Il s’agira de traiter soit de séries connues qui se sont arrêtées récemment, soit de séries plus confidentielles. J’écrirai ce qu’on pourrait appeler “le mot de la fin” pour ces séries, en analysant leur évolution au fil des années, et leur portée. Je tiens également à remercier Mat pour m’avoir accueilli dans l’équipe. Bonne lecture, et que l’aventure commence !